Didier Super + Thom Souyeur et les Petits Grégory

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - vendredi 10 mai
20 : 30

Catégories


NOUVEAU SPECTACLE !!! 

 

Didier Super est bien plus marrant que tous ces comiques de merde :

Ça y est enfin ! Après avoir été pendant 15 ans l’égérie à l’arôme gauchisant d’un public allant de l’altermondialiste post-ado au retraité bobo sous « perfusion intellectuelle » de France Inter, Didier s’est enfin mis « en marche » pour devenir l’égérie de Tous.

Quel est donc le déclencheur de ce virage artistique tant attendu par son entourage ?

Peut être un voyage en Inde qu’il s’est offert pour ses 40 ans, une rencontre avec un sage, Shri Malamanapalahm, auprès de qui il absorbe en toute confiance les substances nécessaires à ce « voyage vers la transcendance de l’illimité » qu’il réalise lors d’une méditation au bord du lac Pushkar (pour ceux qui connaissent…).

C’est à la suite de cette révélation, qu’une force invisible le pousse à rechercher sans relâche la quintessence du rire et de la blague pour en comprendre la mécanique céleste.
C’est à cette période qu’il découvre l’univers du stand up et les festivals de talents du rire…
Il décide d’arrêter la scène quelques temps pour redevenir, en toute humilité, un vulgaire spectateur.
Durant des mois, on le voit errer dans Paris à l’affût du moindre gala d’un de ces grands maîtres de la vanne avec un seul but : percer le secret de leur succès.

Finalement, l’objectif de ce nouveau spectacle n’est rien d’autre que de vous faire apprécier à quel point l’élève dépasse aujourd’hui ses maîtres….

Et en parlant de maître… Thom Souyeur & Les Petits Grégory essaieront de le dépasser en achevant le public de leur « poésie de caniveau » si fine, le tout délicatement mis en musique…

Thom Souyeur et les petits Gregory est un boys band créé de toute pièce par Jean-Yves Camet (leur producteur véreux) en 2012.
Dès le début, ils décident de se démarquer en abordant des thèmes audacieux et tabous tels que l’amour inter-espèce, le complexe d’œdipe tardif ou le suicide collectif dans le cadre familial.

On peut également retrouver dans leurs textes un gout profond pour l’Histoire et les sciences humaines.

Leur devise : « c’est pas pour rigoler, c’est pour dénoncer »…

Bref, tu l’as compris : une bonne grosse soirée humour au 48ème degré en perspective… empreinte de lyrisme et de communion entre les êtres… quels qu’ils soient…

 

BILLETTERIE EN LIGNE