Ycare

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - vendredi 12 avril
21 : 00

Catégories


 

Libanais d’origine, sénégalais de naissance et français d’adoption, YCARE est un auteur-compositeur-interprète.

Sa passion pour la musique naît à la suite d’un drame : alors qu’il est encore tout jeune, un accident l’immobilise et, pour s’occuper, il apprend la guitare et écrit ses premières chansons. Plus qu’une occupation, les mots et les notes se transforment en un moyen absolu de s’exprimer.

En 2008, il termine 4ème de l’émission « La Nouvelle Star ». Après cette aventure, il décide de retourner au Sénégal, pays de son enfance, où il enregistre ses premières maquettes dans le studio de Youssou N’Dour, lui permettant de revenir en France plus fort que jamais. 

Un an plus tard, son premier album sort enfin emmené par le single « Alisson » puis un deuxième album avec le tube « Lap dance » qui se classe N°1 de l’airplay radio. Le troisième album sort deux ans après : « La Somone », nom d’une plage au Sénégal où il a grandi.

Après 3 albums studio, un album live, Ycare navigue depuis maintenant 10 ans entre pop et chanson française, écrivant tantôt pour lui, tantôt pour les autres (Zaz, Nolwenn Leroy, Kids United, Joyce Jonathan, Amel Bent, Garou, Lilian Renaud, Arcadian, Patrick Fiori, Charlie Boisseau, et même… Mireille Mathieu).

Cette année, Ycare nous livre un nouvel album de compositions bien plus qu’intime, comme il sait si bien le faire : « Adieu je t’aime ». Il se met à nu et semble faire table rase du passé en signant d’un point final une œuvre qui marque paradoxalement un renouveau dans sa carrière. Il s’est bien entouré pour la production de cet album et on retrouve, notamment, la jeune et talentueuse Hoshi sur le titre « A qui la faute », unique duo de l’album où les deux artistes échangent une joute oratoire puissamment orchestrée.

Son signe distinctif réside dans la précision des sentiments qu’il parvient à dépeindre. En effet, décrivant généralement des histoires personnelles sur les thèmes de l’amour, de la mélancolie des jours passés, de l’ombre et de la lumière, il réussit à manier le clair-obscur avec brio dans des autoportraits léchés. 

Ces nuances de lumières sur un fond sombre transparaissent notamment à travers les fêlures caractéristiques de son timbre de voix.

 

www.facebook.com/universycare

https://www.youtube.com/channel/UCcC2EUpXdKgmDizj6WIIm3Q


Billetterie

Vente de billets en ligne